Toutes les actusouvrir le menu

Partager sur

La biodiversité, l'une de nos priorités !

24 08 2017 - Le chantier

C’est parti, le chantier de construction a été lancé début août 2019 ! L’occasion pour Linkcity de vous expliquer dans le détail ce qui a été l’une des premières activités du chantier : la préservation de la biodiversité existante.

L’étude faune-flore, un prérequis pour l’obtention du Permis de Construire

La localisation du projet et son ampleur avaient nécessité, pour Linkcity, la réalisation d’une étude d’impact, partie intégrante du dossier de Permis de Construire. Cette étude d’impact comprenait elle-même la réalisation d’une étude faune-flore, comprenant des repérages sur site répartis sur les 4 saisons, et permettant d’identifier les espèces rares ou remarquables, tant en termes de faune que de flore.

Notre étude, réalisée en 2016, a mis en avant la présence de plusieurs espèces :

Espèces très rares (RR) à Paris
Géranium pourpre Geranium purpureum
Stellaire pâle Stellaria pallida

Espèces rare (R) en Île-de-France
Chondrille à tiges de jonc Chondrilla juncea
Herniaire velue Herniaria hirsutaLinaire couchée Linaria supina

Espèces assez rares (AR) en Île-de-France
Cerfeuil commun Anthriscus caucalis
Céraiste nain Cerastium pumilum

3 ans après l’étude, l’identification sur site

En amont du lancement des travaux, nous avons procédé à un repérage sur place des stations de plantes identifiées à l’époque de l’étude. De nombreux travaux et mouvements de terre ayant eu lieu sur le terrain entre temps, il n’était pas aisé de retrouver nos individus… d’autant que certaines espèces ne mesurent que quelques centimètres !

plantes rares Eole                                    

 

« Ce sont des plantes méditerranéennes. Dans une friche, elles retrouvent leur milieu naturel. Elles sont vraiment rares, il n’y a que quelques stations en Ile-de-France ! » nous explique Agnès Baldzuhn, chargée d’études au sein de CDC Biodiversité.

Finalement, le repérage fin des stations de plantes a donné les résultats suivants :

Plantes rares Eole Evangile

Ces espèces ont fait l’objet d’une signalisation orange sur le sol directement en vue de la récolte de graines et de matière végétale.

Marquage au sol

 

Le prélèvement des stations de plantes

L’idée est ici de récolter les graines des plantes que nous avons repérées, afin de pouvoir les semer de nouveau sur le site une fois le projet terminé.
Aux endroits marqués précédemment, l’entreprise a donc récolté à la main, ou à l’aide d’un petit aspirateur dans les zones pavées ou de trottoir, tout ce qu’il est possible de récupérer de terre végétale sur 10 cm d’épaisseur. Cette étape est délicate et laborieuse car les plantes identifiées poussent dans un substrat très maigre, et peu accessible ! 

Ensuite, les différents prélèvements ont été entreposés sur des bâches, par tas en fonction des secteurs de prélèvement, pour que le matériel récolté puisse sécher et éviter un pourrissement des graines. Une fois la terre séchée, la matière a été mise dans dans des contenants, toujours en respectant les tas de prélèvement.

Les contenants sont désormais stockés à l’abri dans les cantonnements du chantier, et attendent sagement l’heure des semis !